Home Releases Management Cyberpage Contacts Online Store!
   

NEW RELEASES
-ALL LABELS
-MUSEA
-BRENNUS
-ANGULAR RECORDS
-GAZUL
-ETHNEA
-GREAT WINDS
-THUNDERING
-REBEL
-BTI
-DREAMING
-BLUESY MIND
-MUSEA PARALLELE
-MUSIPHYLE
CATALOGUE
SPECIAL OFFER
SELECTION OF THE MONTH
INFORMATION SHEETS
STORES
WEBZINE


> MUSEA >> RELEASES >> CATALOGUE >> François RIBAC: Le Regard De Lyncée

 
Le Regard De Lyncée
14.99 € Ref: GA 8641


François RIBAC (France)
Le Regard De Lyncée

1 - Trois Mineurs (6'22)
2 - La Foire (4'01)
3 - Rayons X (9'36)
4 - Ida Et Lyncée (5'21)
5 - Les Argonautes (6'59)
6 - Les Dioscures (I. Part Two) (4'08)
7 - Les Dioscures (II. Part Three) (3'10)
8 - Irradiés (7'23)
9 - Satellites (2'48)
10 - Bionics (0'37)
11 - Song Of Sight (2'42)
12 - La Sonde (3'53)
13 - Mort De La Sonde (5'38)
 

A great French musicologist, François RIBAC is also an appreciated composer in today's scene. After "Musiques Pour La Scène" (1989), "La Nef Du Roi Moselle" is a kind of never-heard cross-over opera, created to accompany Didier DOUMERGUE's show. Due to his great musical knowledge, he blends Progressive rock (Jean-Pascal BOFFO), medieval music, classical opera choirs, new musics influences (ART ZOYD, UNIVERS ZERO...) and German classical music (BRECHT, WEILL...). A true new and fascinating blending ! Female singer Eva SCHWABE is guesting on the album, as for the Rodemack Choir (This is a preserved medieval village sit along the Moselle river in France). "Marguerite Ida And Helena Annabel Opera" is based in the Gertrude STEIN text "Doctor Faustus Lights The Lights". Eva SCHWABE has taken multiple characters out of the libretto and developped a one-woman-show. She is both Marguerite, virgin with blond plaits, bitten by a viper, and Ida, the mechanic who becomes a saint after Doctor Faustus has saved her. She's Helena, not in love with the frustrated Faustus, but a sailor, and Annabel. It was for her that Faustus has killed and achieved eternal youth, but without winning her love. And she is both Doctor Faustus and Mephisto. Francois RIBAC has composed a musical score for this: classical strings cover Marguerite, brass music welcomes Helena, hot tangos sound for the whore, and dark chorals accompany the fall of Doctor Faustus. An all-mixed-up opera with no action, but full of visions and allegorical pictures. "Le Regard De Lyncée" (2000) is his newest opus, sounding pretty much like a contemporary opera. Back in 1994, François RIBAC and Eva SCHWABE decided that they should conceive an opera about pictures' new technologies and using video on stage. Back then, Internet and virtual reality were at their beginnings, and François RIBAC & Eva SCHWABE were tempted to find inspiration for an opera from these. It eventually became an actual thing when the latter found a barely known figure of Greek mythology: Lyncea. The watcher, born to watch, bound to do so once reborn by GOETHE in his second "Faust". Known by the mythographers as the patron of miners (Since he can find gold hidden in the depths of the soil) and possessing a vision enabling him to guide the argonauts or discover Castor and Pollux hidden within an oaktree, Lyncea prefigurates, a few millenniums in advance, the discovery of X-rays and the invention of spy satellites. He embodies, in a mythological form, the dream of the visual omniscience. In order to relate about these metamorphoses, voices go from epic recitative to lyrical soarings, from ironic song to harmonizations, from electronic processing to whispers. Orchestrations adapted to each sequence (String quartet for mythological battles, brass band for the fair episodes, clarinet orchestra for the galactic stages, Zappaian rock orchestra...) back the three vocalists and the narrator. Not to be missed !

Grand érudit en matière de musicologie, François RIBAC est également un compositeur actuel très apprécié. Faisant suite à "Musiques Pour La Scène" (1989), "La Nef Du Roi Moselle" (1992) se présente sous la forme d'une sorte d'opéra d'obédience inédite, destiné à accompagner le spectacle du metteur en scène Didier DOUMERGUE. Grâce à sa grande culture musicale, notre homme y mêle en une synthèse réussie le rock Progressif (A la manière de Jean-Pascal BOFFO), les musiques médiévales, les choeurs d'opéra classique, les influences des musiques nouvelles (ART ZOYD, UNIVERS ZERO...) et la musique classique allemande (BRECHT, WEILL...). Une véritable fusion inédite et captivante ! La chanteuse Eva SCHWABE participe à l'oeuvre, tout comme le Choeur de Rodemack (Splendide village médiéval préservé le long du fleuve Moselle). "Marguerite Ida And Helena Annabel Opera" s'inspire du texte de Gertrude STEIN, "Doctor Faustus Lights The Lights". Eva SCHWABE a repris de nombreux personnages du libretto et a développé un one-woman-show. Elle incarne à la fois Marguerite, une vierge à tresses blondes, mordue par une vipère, et Ida, la mécanicienne qui devient une sainte après avoir été sauvée par Docteur Faustus. Elle incarne Helena, non pas éprise de Faustus le frustré, mais d'un marin, et Annabel. C'est pour elle que Faustus a tué et obtenu une jeunesse éternelle, mais pas son amour. Et elle incarne encore à la fois Doctor Faustus et Mephisto. Francois RIBAC a composé les partitions musicales: des cordes classiques accompagnent Marguerite, une musique jouée par des cuivres reçoit Helena, des tangos brûlants sont joués pour la putain et des choeurs accompagnent la chute du Docteur Faustus. Un opéra tout en confusion et sans action, rempli de visions et d'images allégoriques. Enregistré en l'an 2000, "Le Regard De Lyncée" est la plus récente de ses oeuvres, parue sous la forme d'un opéra contemporain. C¹est en 1994 que François RIBAC et Eva SCHWABE eurent l'idée de concevoir un opéra dont le sujet serait les nouvelles technologies de l'image et utilisant la vidéo en scène. A cette époque, l'Internet et la "réalité virtuelle" commençaient à faire parler d'eux, et il était tentant d'en faire le thème d'un opéra. La chose devint possible lorsqu'Eva SCHWABE découvrit un figure peu connue de l¹antiquité grecque: Lyncée. Le guetteur, né pour regarder, voué à veiller ressuscité par GOETHE dans son deuxième "Faust". Présenté par les mythographes comme le patron des mineurs (Car il trouve l'or caché dans les profondeurs de la terre) et doté d'une vision qui lui permet de guider l'expédition des argonautes ou de découvrir Castor et Pollux cachés dans un tronc de chêne, Lyncée anticipe donc, de quelques millénaires, le rayon X et le satellite espion. Il incarne, sous une forme mythologique, le rêve de l'omniscience visuelle. Pour rendre compte de ces métamorphoses, Les voix passent du récitatif épique aux envolées lyriques, de la chanson ironique aux harmonisations, du traitement électronique au chuchotement. Des orchestrations appropriées à chaque séquence (Quatuor à cordes pour les batailles mythologiques, fanfare pour les scènes de foires, orchestre de clarinettes pour les épisodes galactiques, orchestre rock zappaïen...) accompagnent les trois chanteurs et le récitant. A ne surtout pas manquer !